Après l’annonce d’une décision du conseil des ministres du 12 octobre 2022 indiquant un recrutement de 150 fonctionnaires et personnels d’appui des douanes, une publication abondamment relayée prétend donner des détails sur les conditions et pièces à fournir. Contacté pour vérification, le service de communication de la direction générale des douanes béninoises a déclaré à Bénin Check Info que c’est faux !

Image
Capture d'une publication sur Facebook

Ne vous y fiez pas. Il ne s’agit des conditions ni des pièces à fournir pour le recrutement à venir dans les douanes béninoises. Depuis lundi 17 octobre, soit cinq jours après la décision du conseil des ministres annonçant un recrutement dans la douane béninoise, sur Facebook comme sur WhatsApp, une publication reprise par de nombreux internautes et des utilisateurs de l’application de messagerie prétend donner des détails sur ledit concours de recrutement.

Que dit la publication ?  Intitulée, « Quelques détails sur les conditions et pièces de la douane béninoise », la publication renseigne sur ce qui serait les postes à pourvoir ainsi que les matières qui sont supposées retenues pour la composition.

  • Avec un editing fait de bullés bleus et rouges pour les postes à pouvoir, la publication annonce par exemple qu’il y aura des « 🔵Elèves Inspecteurs des Douanes » pour qui il serait requis le « 👉 Diplôme du Cycle I de l’ENAM ou Maîtrise en droit » et qui composeront la « 👉 Matière : Droit Administratif ; ».
  • On y retrouve également de supposés détails de conditions pour les « 🔴Elèves Inspecteurs des Douanes », «🔵Elèves Contrôleurs des Douanes » ou encore « 🔵Elèves préposés des Douanes » avec des indications de niveaux requis et de matières à composer. A cela s’ajoute les conditions d’âge, les pièces à fournir et les montants des droits d’inscription qui s’élèveraient à « 5000f pour la catégorie A » et « 3000f pour la catégorie C ».

Et pourquoi c’est faux ? Avec un peu de vigilance, plusieurs éléments montrent que cette publication n’est pas crédible. Parmi ces éléments douteux , Bénin Check Info a retenu cinq à savoir :

  1. Aucune mention de source officielle n’est faite sur la publication reprise en boucle. On ne sait donc pas de qui émane ces supposés détails.
  2. Absence notoire d’indications de dates. Même si avec l’adjectif indéfini « quelques », les auteurs de la publication peuvent tenter de se dédouaner, il est curieux qu’on manque les précisions des dates de dépôt ou de clôture de réception des dossiers de candidatures alors qu’il est donné les montants de droits d’inscription. De même, on a aucune indication de date de composition alors qu’il est mentionné les épreuves à composer par catégorie.
  3. Plusieurs questions d’internautes visiblement intéressés par le concours sont restées sans réponses des auteurs de la publication. « La clôture c'est pour quand ? », « C 'est qd le dépôt », « On peut le faire aussi avec le BAC simple non??? », ont interrogé des utilisateurs sous un post sur Facebook.
  4. Au Bénin, il n’existe pas de Direction départementale de la fonction publique comme le mentionne la publication. Il y a plutôt des Directions départementales du travail et de la fonction publique au nombre de 12 à l’instar des 12 départements comme on peut le constater avec le « Décret N° 2020 - 480 du 30 septembre 2020 portant nomination au ministère du Travail et de la Fonction publique ».
  5. Le gouvernement n’a pas prévu le recrutement d’inspecteurs des douanes comme l’indique la publication virale sur les réseaux sociaux. Le communiqué du conseil des ministres annonçant l’intention de recrutement dans les douanes au titre de l’année 2022 indique qu’il s’agit de « 150 fonctionnaires des douanes, à raison de 130 préposés, 10 contrôleurs et 10 agents.»
Image
Capture des questions sans réponses sous un post sur Facebook

Quoi d’autre ?  Les sources officielles censées donner ces détails démentent cette publication.

  • « Ce n'est pas la douane qui a publié ça. Il faut plutôt attendre le communiqué de la fonction publique qui lance les recrutements », a indiqué un attaché à la communication du directeur général des douanes béninoises.
  • Du côté du ministère du Travail et de la fonction publique, les services de communications démentent également. « Non ! il n’y a rien de tout ça actuellement. On n’a rien publié de tel », a déclaré Ambroise Ahokou, le point focal du ministère en charge des relations avec les médias.

Que retenir en définitif ? Les supposés détails au sujet du concours de recrutement de 150 fonctionnaires des douanes n’émanent pas de sources officielles et ne sont pas vrais.

Contactés par Bénin Check Info, les services de communication des douanes et du ministère du travail et de la fonction publique démentent cette publication.

Ton avis nous intéresse

48 commentaires

Partenaires