Une publication abondamment relayée sur les réseaux sociaux notamment WhatsApp apprend que le président béninois, Patrice Talon, a exigé la dissolution du parti Bloc républicain et sa fusion avec l’Union progressiste. Mais le porte-parole du parti Bloc républicain assure qu’il n’en est rien.

 

Image
Patrice Talon  a-t-il exigé la dissolution du Bloc républicain et sa fusion avec l'Union progressiste?

Le Bloc républicain bientôt dissout ? Une publication sous la plume d’un certain Toudolfonse qui se présente comme journaliste et sociologue, et abondamment relayée sur les réseaux, notamment WhatsApp, laisse croire que oui. Selon la publication apparue sur WhatsApp le 1er août 2022, « Patrice Talon (le président de la République du Bénin, ndlr) exige la dissolution du Bloc Républicain BR et sa fusion prochaine à l'Union Progressiste UP ». A en croire la publication, « le processus de dissolution du Bloc Républicain BR est déjà enclenché et sera une réalité dans les semaines à venir ». 

Image
Capture d'écran de la publication de Toudolfonse

L’auteur de la publication écrit que le président Patrice Talon a pris cette décision parce qu’il « veut avoir un seul parti très fort pour faire face aux prochaines élections législatives de janvier 2023 ». Car, croit-il savoir, « plusieurs partis politiques de l'opposition sont prêts à participer à ladite élection législative du 08 janvier 2023 ».

« C’est des conneries »

Au parti Bloc républicain, on dément en bloc cette information. « C’est faux. (…) C’est des conneries », a réagi le député Janvier Yahouédéou, porte-parole du Bloc républicain, joint par Banouto. Selon le porte-parole du Bloc républicain, la publication est faite dans le dessein de « déstabiliser » le parti dirigé par le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané.

Au niveau du parti Union progressiste, on n’est pas informé de cette supposée fusion avec le Bloc républicain. « Je suis surprise. C’est vous qui m’informer de cela », a répondu Christhelle Houndonougbo Alioza, directrice de l’administration du parti Union progressiste à la question de savoir si un processus de fusion avec le Bloc républicain est enclenché au sein de leur formation politique.

Verdict

L’information selon laquelle le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a exigé la dissolution du Bloc républicain et sa fusion avec l’Union progressiste n’est pas fondée.

LIRE AUSSI: Macron a-t-il vraiment été humilié au Bénin par un ministre de Patrice Talon ?

 

 

 

Ton avis nous intéresse

1 commentaire

  • Author Images
    Éric AKAKPO
    il y a 1 mois

    Une fois que les représentants des partis concernés ont fait savoir que c'est un fausse information, c'est déjà heureux. Que le journaliste vienne justifier la source de son information.

Partenaires