Dans une vidéo très virale regardée des millions de fois et source d’articles dans des médias en ligne, un pasteur ghanéen aurait organisé un bain sacré avec des fidèles, femmes nues en rituel pour bien entrer dans l’année 2022. Contrairement à ce que font croire les publications, cette scène qui n’est pas vraie est une comédie selon les vérifications de Bénin Check Info qui a aussi joint le comédien Blinks dans le rôle du pasteur.

pasteur-bain-femmes-nues-pastor-baths-female-worshipers

Au Bénin, au Sénégal, au Togo, au Nigéria, au Ghana pour ne citer que ces pays, les internautes sont alertés par une vidéo prétendant montrer un pasteur d’une église évangélique offrant un bain sacré à des fidèles, notamment des femmes nues pour leur garantir une bonne année 2022.  La vidéo visionnée plus de deux millions (2,2 M) fois entre le 1er et le 03 janvier sur Hitz Gh, une page Facebook ghanéenne est également vue plus de soixante-deux mille (62 k) fois sur Youtube. D’autres pages sur le réseau social de Mark Zuckerberg ont repris la vidéo et ont aussi obtenu de grands nombres de visionnage.  

pasteur-bain-femmes-nues-pastor-baths-female-worshipers

 

Au-delà de Facebook, la vidéo a aussi fait le tour de Whatsapp, Instagram et Twitter. Plusieurs médias en ligne à l’instar de Bénin Web Tv à Cotonou, l-frii à Lomé, le blog de la Nigériane Linda Ikedji, xibaaru ont relayé le contenu de la vidéo dans des articles. « Au Ghana, un pasteur a baigné les femmes de son église pendant la nuit du réveillon du 31 décembre. Selon le pasteur, il a été dirigé spirituellement par Dieu pour baigner les femmes et les nettoyer de toute souillure. » rapporte le média béninois.  « Le pasteur a été vu en train de demander aux femmes de son église de se dépêcher et de venir pour le « bain sacré ». Les femmes de l’église se sont déshabillées pour le bain et après on pouvait les voir en train d’attacher des serviettes pour ensuite être frottées de l’huile d’olive par un autre pasteur », écrit Nisha Mag, un autre site qui crie au scandale.

Des internautes choqués n’ont pas hésité à lancer de virulents critiques contre les pasteurs souvent accusés à tort ou à raison de dérives au nom de Dieu. « Alors que d'autres pays forment de futurs ingénieurs et médecins, l'Afrique est occupée à former de faux pasteurs et prophètes », a réagi un internaute sous une reprise de la vidéo par un utilisateur de Facebook sous le nom Aus Dee.

pasteur-bain-femmes-nues-pastor-baths-female-worshipers

Pourtant, cette vidéo largement reprise et qui a été également évoquée dans la revue de presse matinale du mardi 4 janvier 2022 sur la télévision nationale ORTB est loin d’être une réalité.

Blinks, un comédien récidiviste, spécialiste du faux pasteur

Même si des internautes y ont cru, plusieurs autres ont émis des doutes en raison du personnage principal, le pasteur qui ne leur est pas étranger.  « C'est un pur jeu d'acteur. Ne regardez pas seulement avec vos yeux mais avec vos sens et vous le saurez », a commenté un internaute avertissant que Dieu jugera ceux qui ternissent l’image des pasteurs.

Un examen minutieux de la vidéo d’une plateforme à une autre, permet en effet de relever des indices ne permettant pas de croire à ce que les publications prétendent révéler.  Sur l’image de Hitz Gh commençant par une publicité, des appels intrusifs invitent les usagers de Facebook à s’abonner à la page pour avoir ce type de vidéo. Il s’agit là d’un call to action, pratique courante chez les pages de buzz.  Sur l’affiche invitant à la cérémonie sur le thème « Make me pure and holy (Rendez-moi pur et saint) » on lit « End time church of Blinks », ce qui apparaît comme le nom de l’église.  

pasteur-bain-femmes-nues-pastor-baths-female-worshipers

Les recherches sur Google avec cette dénomination permettent de découvrir l’identité de l’homme en posture de pasteur. Pasteur Blinks, Nana Mensah à l’état civil, est un comédien ghanéen. Très populaire sur les réseaux sociaux à travers ses vidéos, il dispose d’une chaîne Youtube, Blinks Tv sur laquelle l’on retrouve la vidéo de la scène du fameux bain sacré avec les femmes nues.  Sous sa publication suivie de hashtags (mot ou groupes de mots suivis de #) sensationnels comme #FakePastors #TrendingChallenge #pastorsnews #treadingnews, il rappelle d’autres vidéos de même nature qui ont été diffusées.

« Il y a eu une vidéo virale dans laquelle un pasteur a été vu en train de raser les membres de son église. Le même pasteur était celui qui donnait un bain à ses fidèles pour qu'ils le boivent. Vous vous souvenez sans doute du pasteur qui enlevait la culotte de ses membres pendant le service de l'église. Cela avait fait réagir le président du parlement ghanéen Abeiku. Cette fois, il y a une vidéo qui devient virale. Il a été vu baigner ses dames d'église pendant le service de la nuit du 31 décembre », annonce la chaîne Youtube qui appelle aussi les internautes à l’abonnement.

Ce n’est évidemment pas la première fois qu’une vidéo de Blinks fait le buzz et est assimilée à la réalité.  En 2020, des scènes du comédien pasteur rasant les poils du pubis et des aisselles de fidèles femmes avaient été reprises en boucle par plusieurs médias et utilisateurs des réseaux sociaux.

Blinks explique le sens de ses vidéos de pure fiction

Contacté par Benin Check Info, le service de vérification de Banouto, Nana Mensah alias pastor Blinks a a reconnu que ses vidéos sont des œuvres de pure fiction. Sa démarche dit-il, s’inscrit dans la dynamique de dénoncer des attitudes de personnes qui abusent des populations sous le manteau d’homme de Dieu. « Le fait est que certains pasteurs profitent des gens.  Donc, je pense qu’en faisant mes vidéos, cela aidera à mettre un terme à ce qu’ils font », a justifié Blinks.

pasteur-bain-femmes-nues-pastor-baths-female-worshipersBlinks dans l'une de ses anciennes oeuvres

 

Le comédien ghanéen qui espère pouvoir venir au Bénin un jour, apprend que c’est en 2017 qu’il a commencé ses productions sur les faux pasteurs. Pour lui, ceux qui utilisent ses publications sur les réseaux sociaux et dans les médias sans préciser que c’est la fiction sont à la quête de l’audience.

« Je ne suis pas pasteur et je n'ai fréquenté aucune école pastorale » avait-il formellement déclaré dans une interview à Kofi TV, une web tv ghanéenne. Le Endtime Church of Blinks qui porte également son nom n’existe nulle part dans le pays.

En somme, la vidéo une pure-fiction, de la comédie. 

Ton avis nous intéresse

1 commentaire

  • Author Images
    Bernard atinhounnon
    il y a 9 mois

    Arrêtez de nous masturber le cerveau. Dans chaque blague il y a une lueur de vérité. Merci tout de même au "comédien" qui essaie de dénoncer le grand mal dont souffre l'Afrique : la paresse et le gain facile par des faux pasteurs, des femmes dieu, Au fait avons nous réellement besoin de toutes ces conneries pendant que nos amis de l'autre côté pensent au développement social et économique ?. Nos chefs d'états doivent prendre leurs responsabilités et banir toutes ces religions importées et nous faire retourner à nos origines. l'Afrique fait la honte et la risée du monde entier aujourd'hui

Partenaires